Faut il acheter ou louer un véhicule VTC ?


* Pour exercer votre activité VTC, il est nécessaire d'acheter ou de louer un véhicule.

* Nous vous conseillons de choisir l'option la moins coûteuse afin d'augmenter votre rentabilité.

* Pour commencer, il peut être plus facile de louer un véhicule.

* Notre partenaire loueur IICAB vous proposent des offres compétitives incluant l'entretien et l'assurance et un km illimité.

* En tant que chauffeur VTC partenaire de l'école de formation VTC Formation1, vous bénéficiez de remises exceptionnelles sur une sélection de véhicules.


Ai-je besoin d’investir 30 000 € pour acheter une voiture et devenir chauffeur VTC ?

Pas nécessairement !

Contrairement aux idées reçues, vous pouvez devenir chauffeur avec un budget modeste.

Concernant le véhicule qui est l’outil indispensable pour un chauffeur VTC, vous pouvez l’acquérir de multiples manières :

Achat de votre voiture VTC :

* Le coût d'une voiture peut varier entre 20 000 et 35 000 € (selon l’année et le modèle) cette option est très coûteuse surtout pour une personne qui commence dans le métier du VTC.

Leasing :

* il faut compter environ 1 200 € TTC / mois avec l’assurance (Mais vous êtes engagés sur une longue période : en générale 4 ans) en plus de l'engagement il faut avoir un dossier très solide (2 bilans comptable positifs) afin que la banque vous accorde sa confiance et vous fasse signer un crédit bail ce qui n'est souvent pas le cas d'un chauffeur VTC qui commence à peine dans le métier.


Location de véhicule Vtc classique :




* Environ 1 500 € TTC / mois, la solution la plus utilisée pour les chauffeurs VTC car la moins contraignante et surtout la moins coûteuse pour commencer assez rapidement toutefois, vous êtes très souvent limités à 5000 km/mois et si vous dépassez de quelques km la note peut s'évérer très élevées et vous allez vous retrouver avec une location qui dépasse largement les 1500 euros / mois.

– Location avec assurance IICAB :

* L'offre de notre partenaire IICAB : Une location qui comprend l'assurance, l'entretien du véhicule VTC et surtout un km illimité ce qui permets au chauffeur VTC de rouler en toute sérénité sans payer des km supplémentaires à la fin du mois, le chauffeur VTC est plus concentré sur son métier au lieu de calculer les km à ne pas dépasser.

Cliquez ci-dessous pour en savoir plus sur la location avec IICAB